Comment est calculé votre CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) ?

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique ou le CITE est un dispositif mis en place par l’Etat et octroyé aux différents propriétaires. Un calcul CITE est effectué selon une certaine base, du fait que chaque ménage pas ne dispose pas des mêmes revenus. Quoi qu’il en soit, ce type de crédit a été mis en place pour que chaque ménage puisse accéder aux différents travaux de rénovation d’efficacité énergétique. Entrent en compte les travaux d’isolation des combles par exemple. Tous les propriétaires ou locataires peuvent jouir du CITE à condition bien sûr qu’ils occupent une habitation en guise de logement principal. Le calcul CITE est ainsi nécessaire dans le but de déterminer le montant attribuable à chacun.

 Le mode de procédure du calcul du CITE

En premier lieu, il est à savoir que le taux du CITE remonte à peu près à 30% du montant des travaux réaliser. Sont ainsi pris en compte dans le calcul CITE les différents coûts engagés tels le montant du matériel ou encore les dépenses affiliées. Autant aussi dire que seront à déduire du calcul CITE les différentes subventions obtenues durant la durée des travaux. Bref, le calcul CITE prend en compte le prix d’achat des équipements, matériaux mais aussi des appareils, tels énumérés dans la facture délivrée par l’entreprise ayant pris en charge les travaux.

Les différents éléments essentiellement exclus du calcul CITE

S’il a été mentionné que le calcul CITE ne comprend pas toutes les dépenses, il est en ce sens essentiel de savoir les éléments qui sont exclus de la base du CITE. On notera entre autres par exemple les coûts liés à la main d’œuvre qui comprend en tout l’ensemble de tous les travaux malgré toutefois certaines exceptions. Sont en effet pris en compte le cout de la main d’œuvre en ce qui concerne la pose des différents matériaux concernant les travaux d’isolation thermique du logement. Ce dispositif entre en compte lors de vos travaux d’isolation des combles. Outre cela, sera également exclu lors du calcul CITE les différents frais de dossiers administratifs. Le calcul CITE exclut également les taux d’intérêts sur les emprunts.